Un dossier “solide” soumis au national

Carte ayant reçu mercredi un avis favorable du CDE qui va maintenant être soumise au Comité national de gestion des risques en agriculture. Carte ayant reçu mercredi un avis favorable du CDE qui va maintenant être soumise au Comité national de gestion des risques en agriculture.

Sécheresse : Le CDE a émis un avis favorable à la demande de reconnaissance qui va être transmise au Comité national de gestion des risques en agriculture.

Le comité départemental d’expertise (CDE), réuni mercredi matin, a validé à l’unanimité la demande de reconnaissance d’une grande partie du Cantal en calamité sécheresse. Ce dossier va désormais être transmis au Comité national de gestion des risques en agriculture pour un examen d’ici fin novembre. C’est ce dernier qui déterminera le niveau d’intervention du Fonds national de garantie des calamités agricoles (FNGCA) et fixera les taux de pertes retenus officiellement.
Le rapport fait ainsi état de rendements fourragers particulièrement déficitaires (entre 33 et 70 %) suite à un fort déficit pluviométrique dès le mois de mai, un mois par ailleurs très venté et froid sur le Nord et l’Est-Cantal. Nombre d’éleveurs ont ainsi dû affourager dès juillet et procéder à des achats de fourrages. Il a fallu attendre la seconde quinzaine d’août pour bénéficier d’apports de pluie significatifs. Il a ainsi manqué deux mois et demi de production d’herbe cette année en été.
La demande adressée au ministère propose quatre zones présentant des niveaux de pertes de récolte croissants : la basse Châtaigneraie où, même si la sécheresse a sévi, elle a été cependant limitée et où des stocks ont pu être constitués. Cette zone n’a pas été reconnue. Une seconde zone qui englobe la quasi totalité de l’Ouest-Cantal et la pointe de l’Aubrac : une région où l’impact du déficit hydrique est marqué avec des taux de pertes proposés à 45 %. Puis une troisième grande zone correspondant au croissant allant de la Planèze au Cézallier, divisée en deux souszones : la Planèze, avec un taux de pertes à 55 %, et le Cézallier (principalement les cantons d’Allanche et Condat), pour lequel le taux de pertes serait de 65 %.

Le rapport
“Les commissions d’enquête (NDLR : conduites sur 36 exploitations) et le comité départemental d’expertise ont confirmé le fait que le Cantal a été fortement impacté par la sécheresse cet été ; d’ailleurs, ce constat a été appuyé par les données météorologiques de Météo France, relève Joël Piganiol, secrétaire général de la FDSEA 15. La demande de reconnaissance engagée par la FDSEA a permis d’arriver à cette proposition dont nous attendons qu’elle soit suivie par le comité national.”
“Il faut que cette reconnaissance au titre des calamités permette d’accompagner les éleveurs touchés qui pourraient ainsi bénéficier à la fois d’une aide financière du fonds calamité - dont on souhaite qu’elle soit versée au plus tôt comme l’a promis le ministre au Sommet de l’élevage - et de l’exonération de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) qui devrait se déclencher en fonction du taux de pertes retenu sur chaque zone”, complète le responsable syndical, qui se félicite que la mobilisation des équipes de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, relayée par l’expertise des services de la Chambre d’agriculture, “a permis de constituer un dossier solide sur lequel l’administration va pouvoir s’appuyer”.

P. Olivieri

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'union du Cantal. Droits de reproduction et de diffusion réservés.
Évaluer cet élément
(0 Votes)

CERFRANCE Cantal

Logo PleinChamp

logo MétéoFrance

Météo

Globalement nuageux

1°C

Aurillac

Globalement nuageux
Humidité: 85%
Vent: E-SE à 11.27 km/h
Mercredi
Partiellement nuageux
3°C / 13°C
Jeudi
Globalement nuageux
7°C / 13°C
Vendredi
Globalement nuageux
6°C / 13°C
Samedi
Pluies dispersés
2°C / 9°C

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Aller au haut

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale ainsi que la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux.