Le service utile et formateur

Jean-Marc Crespin, le président du SR, entouré de Samuel Roche et d’Alexandre Amilhaud. Jean-Marc Crespin, le président du SR, entouré de Samuel Roche et d’Alexandre Amilhaud.

Le service de remplacement des JA est de plus en plus utilisé par les agriculteurs.

“De plus en plus d’agriculteurs font appel à nos services, d’où, en un an, une activité en hausse de près de 8 %, soit 500 jours de travail en plus”, indique Jean-Marc Crespin, le président du SR 15 pour qui “nous avons donc de plus en plus besoin de main d’oeuvre, en fonction des secteurs et de la période de l’année, de même que pour mieux organiser les congés de nos salariés.” Samuel Roche est l’un d’entre eux.
En CDI depuis cinq ans et depuis neuf ans au sein du SR 15, il ne songe aucunement à en changer. “On peut en effet y faire carrière” souligne Jean Marc Crespin. Ce qui semble être la voie prise par Samuel qui, “au vu de la conjoncture et du parcours”, ne vise pas l’installation bien que sa famille dans la profession, lui ait déjà proposé de s’installer en vaches laitières. Mais alors âgé de 24 ans (il en a 33), il trouvait que c’était démarrer trop jeune. Son parcours est atypique. Diplômé de l’hôtellerie, il a ensuite obliqué vers un BPREA au CFPPA.

La bonne opportunité
Samuel, qui a pour secteur Saint-Flour et sa région, s’adapte aux travaux qu’on lui demande d’accomplir : on apprend sur le terrain et, avec une formation fromagère de quelques jours, il peut même être un bon second dans les exploitations qui font de la transformation. “Ce que j’aime, c’est la traite”, confie-t-il. D’ailleurs, précise J.M. Crespin, “on demande impérativement à nos salariés de savoir traire et, bien sûr, d’être titulaire du permis de conduire. “ Avec plus de 1200 heures d’activité par an, tout comme Samuel, mais lui, en CDD, Alexandre Amilhaud, 22 ans, exerce depuis un an au SR 15, un travail qu’il a choisi dans l’attente de s’installer : “Cela s’est fait par hasard. À la sortie de mon BTS Acse, je voulais être animateur aux JA et j’ai rencontré le président qui m’a proposé de le remplacer dans son exploitation.” Depuis, c’est quasiment un temps plein qu’il effectue grâce à un emploi partagé avec deux autres exploitants agricoles. Selon lui, le SR 15 est formateur : “Je peux m’arranger avec mes employeurs si je dois suivre une formation, et cette solution m’apporte un revenu.” Ainsi, si Samuel envisage de faire carrière au Service de remplacement, ce qu’a d’ailleurs fait son oncle. Alexandre y voit l’avantage de se roder dans trois modes de productions différentes, de quoi “acquérir de l’expérience” et, considère-t-il, “le SR 15, c’est une chance et une bonne opportunité pour les jeunes qui veulent s’installer. Moi, c’est prévu en individuel pour janvier 2016”. Le jeune homme a en vue, en fermage principalement, une exploitation allaitante de 70 mères et de 118 ha du côté de Murat.


C. Fournier

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'union du Cantal. Droits de reproduction et de diffusion réservés.
Évaluer cet élément
(0 Votes)

CERFRANCE Cantal

Logo PleinChamp

logo MétéoFrance

Météo

Globalement nuageux

1°C

Aurillac

Globalement nuageux
Humidité: 85%
Vent: E-SE à 11.27 km/h
Mercredi
Partiellement nuageux
3°C / 13°C
Jeudi
Globalement nuageux
7°C / 13°C
Vendredi
Globalement nuageux
6°C / 13°C
Samedi
Pluies dispersés
2°C / 9°C

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Aller au haut

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale ainsi que la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux.