Une session régionale élective, le 17 décembre

Un film présenté à tous les candidats à la future Région démontre le poids économique du secteur agricole des douze départements. Un film présenté à tous les candidats à la future Région démontre le poids économique du secteur agricole des douze départements.

Fusion : Si toutes les chambres d’agriculture départementales sont conservées, en revanche les chambres régionales d’Auvergne et de Rhône-Alpes ne feront plus qu’une.

À l’heure où nous mettons sous presse, le monde agricole était encore en attente de la signature du décret créant les nouvelles chambres régionales d’agriculture. Pour autant, la première session d’installation - avec élection d’un bureau et donc d’un président commun à Auvergne et Rhône-Alpes - est d’ores et déjà programmée. Elle se tiendra le 17 décembre à Saint-Étienne.
Lors de la session départementale, vendredi dernier, Patrick Escure insistait pour que la dizaine de Cantaliens qui siègent à la Chambre régionale soient bien présents à cette importante réunion. Les élus professionnels n’ont pas attendu cette échéance pour sensibiliser les politiques. Chaque candidat à l’élection régionale (des 6 et 13 décembre) a pu visionner un film d’animation réalisé par le Conseil d’agriculture française (Caf) et qui rappelle le poids économique et social de l’agriculture de cette vaste région qui compte 62 500 exploitations (116 000 agriculteurs actifs) répartis sur douze départements.

Le poids de l’agriculture
Avec plus d’un milliard d’euros, le lait génère la première valeur de production (l’équivalent de 30 rames de TGV), non loin de la production de viande bovine qui frise également le milliard, équivalant à 20 Airbus... Les filières emploient 45 000 salariés dans 3 400 entreprises qui génèrent 7,7 milliards, autant que le budget du ministère de Justice ! Ce tour d’horizon fait, David Noyer, directeur de la chambre d’agriculture du Cantal, a détaillé comment allait s’articuler l’organisation de l’établissement consulaire régional, non sans rappeler qu’il y a seulement quelques mois, personne ne savait qu’il y aurait obligation de devoir travailler ensemble. “Pendant une phase transitoire, il a été choisi d’ajouter plutôt que rebâtir”, explique-t-il. Il s’agit donc d’additionner l’existant de part et d’autre, héritant de chaque obligation et devoir, en se mettant au service des onze chambres départementales existantes qui seront conservées (celles de Savoie et Haute-Savoie sont regroupées). Proximité et interventions sur le terrain sont d’ailleurs présentées comme des principes de base de la nouvelle organisation.
C’est également une des raisons pour laquelle, même si au 1er janvier 2016 il ne sera conservé qu’un seul nom et un seul siège social, la Chambre régionale continuera de bénéficier de deux implantations. Durant l’année, des ajustements permettront d’éviter des doublons ici ou de doter de davantage de moyens là. En 2017, différents secteurs pilotés par la région seront regroupés dans des départements (ressources humaines, comptabilité, système informatique, etc.). De 2017 à 2019, des fonctions régionales seront créées au service des départements, afin de répondre à des demandes et des périmètres pertinents.


Renaud Saint-André

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'union du Cantal. Droits de reproduction et de diffusion réservés.
Évaluer cet élément
(0 Votes)

CERFRANCE Cantal

Logo PleinChamp

logo MétéoFrance

Météo

Pluie

12°C

Aurillac

Pluie
Humidité: 93%
Vent: SO à 40.23 km/h
Vendredi
Orages dispersés
8°C / 13°C
Samedi
Averses
8°C / 13°C
Dimanche
Pluie
9°C / 16°C
Lundi
Partiellement nuageux
12°C / 20°C

Agenda

Aller au haut

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale ainsi que la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux.