L’agroalimentaire, structuré en Auvergne, pourrait servir de modèle à Rhône-Alpes

Jean-Claude Guillon préside l’Uriaa Auvergne dont le modèle intéresse les départements de Rhône-Alpes qui préparent une fusion. Jean-Claude Guillon préside l’Uriaa Auvergne dont le modèle intéresse les départements de Rhône-Alpes qui préparent une fusion.

URIAA : Lors de son conseil d’administration dans le Cantal, l’Union régionale des industries agroalimentaires d’Auvergne a évoqué les modalités de fusion avec son pendant rhônalpin.

Quelques chiffres suffisent à comprendre le poids de l’agroalimentaire en Auvergne : 270 établissements privés ou coopératifs ; 3,7 milliards de chiffre d’affaires ; 12 000 salariés... Ces entreprises se retrouvent autour de l’Uriaa (Union régionale des industries agroalimentaires), une structure régionale unique. “Notre ADN, c’est d’être structuré en filières : lait, viande, vins, produits sucrés, céréales, etc. Et de manière singulière d’y accueillir toutes les entreprises, quelles que soient leurs tailles, qu’elles soient sur le modèle coopératif ou non”, résume le président, Jean-Claude Guillon, au sortir d’un conseil d’administration qui s’est tenu dans le Cantal, dans les locaux de Desprat vins. À l’ordre du jour de la réunion : les éléments de rapprochement avec l’Ariaa de Rhône-Alpes (Association régionale des industries agroalimentaires).

Fusion en 2016
À ce jour, l’association rhônalpine est moins ouverte que celle d’Auvergne. Sans personnel permanent, elle est aussi moins structurée que sa voisine auvergnate qui s’appuie sur trois salariés (deux équivalents temps plein). Un accord de principe a donc été trouvé pour, à l’image des Régions administratives, fusionner dès 2016. L’idée étant de reprendre le principe de fonctionnement de l’Uriaa Auvergne et de l’étendre à un vaste territoire couvrant douze départements. Cette nouvelle entité, qui portera le nom d’Ariaa Auvergne-Rhône-Alpes - ou Ariaa Rhône-Alpes-Auvergne... - verra dans tous les cas son siège social sis à Clermont-Ferrand.
“Les grosses entreprises, aujourd’hui présentes dans les deux régions, comme Sodiaal, Socopa, Danone, Bongrain, Limagrain, etc. voient cette fusion d’un très bon oeil. Elles seront en quelque sorte notre trait d’union”, commente le président Guillon.
Il tient cependant à rassurer les producteurs auvergnats : son idée n’est pas de noyer leurs productions, mais au contraire de faire reconnaître l’Auvergne au sein de la nouvelle grande Région, notamment via la marque territoriale que l’Uriaa a créée il y a maintenant onze ans : “Bravo l’Auvergne”.

En amont : les agriculteurs
L’union régionale convient que l’Auvergne dispose à cet égard d’une excellente image et que “le Cantal en est une composante forte”. Elle sait aussi combien il est important pour l’industrie agroalimentaire de travailler en amont avec les agriculteurs, notamment ceux qui ont contractualisé avec une entreprise. L’Uriaa souligne cependant le manque de matière première pour confectionner de la charcuterie d’Auvergne et souhaiterait davantage d’éleveurs porcins. Elle encourage aussi l’engraissement bovins, “le modèle italien ayant montré ses limites”, afin de conforter ce que l’Uriaa appelle “les circuits courts industriels”.


Renaud Saint-André

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'union du Cantal. Droits de reproduction et de diffusion réservés.
Évaluer cet élément
(0 Votes)

CERFRANCE Cantal

Logo PleinChamp

logo MétéoFrance

Météo

Globalement nuageux

1°C

Aurillac

Globalement nuageux
Humidité: 85%
Vent: E-SE à 11.27 km/h
Mercredi
Partiellement nuageux
3°C / 13°C
Jeudi
Globalement nuageux
7°C / 13°C
Vendredi
Globalement nuageux
6°C / 13°C
Samedi
Pluies dispersés
2°C / 9°C

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Aller au haut

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale ainsi que la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux.