Altitude s’engage avec Serval dans une filière veau

Michel Bach, directeur général de Serval, et Olivier Voisin, directeur d’Altitude, au Sommet de l’élevage. Michel Bach, directeur général de Serval, et Olivier Voisin, directeur d’Altitude, au Sommet de l’élevage. L'union du Cantal

Avec un schéma clair, qui définit les rôles en amont et en aval, une filière “veau des terroirs du Limousin” voit le jour.

Altivo a vécu (1). Bienvenue à VTL, Veau des terroirs du Limousin. Car pour Altitude, pas question  de laisser tomber ce pan de la filière bovine. Alors, le groupe coopératif s’est mis en quête d’un partenaire et a défini un nouveau schéma de production en s’associant à Serval, le numéro 3 sur le marché français et premier opérateur tricolore.
“Nous sommes très complémentaires, dans le même souci d’excellence”, explique Olivier Voisin, directeur général du groupe Altitude. “Serval est très pointu pour la fabrication d’aliment d’allaitement pour les jeunes animaux et spécialiste de production de veaux de boucherie. Nous, nous apportons les nourrissons de huit jours et nous maîtrisons l’aval, l’abattage et la commercialisation.” 
Olivier Voisin précise la stratégie : “L’idée est de se démarquer des opérateurs hollandais qui proposent des produits standardisés, en se positionnant dans un veau de boucherie très haut-de-gamme, avec un ancrage territorial fort, dans le respect des pratiques historiques des éleveurs.” 
20 000 veaux abattus à Lubersac
La nouvelle structure - 55 % Serval et 45 % Altitude - sera basée à Lubersac en Corrèze, au cœur du Limousin, où le groupe cantalien est partie prenante dans la société d’économie mixte qui gère l’abattoir. VTL regroupe une cinquantaine d’éleveurs expérimentés, en particulier en race limousine, dont la totalité de ceux engagés précédemment avec Altivo, et a racheté les stocks du précédent opérateur.
Une fois la vitesse de croisière atteinte, ce sont 20 000 veaux - dont 5 000 environ issus des Éleveurs du pays vert - qui alimenteront les étals de bouchers traditionnels du Massif central et de Paris, ainsi que quelques grandes surfaces locales. 
Nul doute que ce changement majeur dans l’organisation du groupe sera détaillé lors des assemblées générales 2018.    
R. Saint-André
(1) La société a été placée en liquidation judiciaire après le retrait du groupe Altitude qui détenait 50 % des parts et qui jugeait insuffisant les résultats et dénonçait des difficultés de management de son partenaire Coprovit.

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'union du Cantal. Droits de reproduction et de diffusion réservés.
Évaluer cet élément
(0 Votes)

CERFRANCE Cantal

Logo PleinChamp

logo MétéoFrance

Météo

Globalement nuageux

1°C

Aurillac

Globalement nuageux
Humidité: 85%
Vent: E-SE à 11.27 km/h
Mercredi
Partiellement nuageux
3°C / 13°C
Jeudi
Globalement nuageux
7°C / 13°C
Vendredi
Globalement nuageux
6°C / 13°C
Samedi
Pluies dispersés
2°C / 9°C

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Aller au haut

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale ainsi que la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux.