L’isolant le moins cher est une ressource locale

Chantier en cours chez Grégory Rubio, à Teissières-les-Bouliès.  Chantier en cours chez Grégory Rubio, à Teissières-les-Bouliès.  L'union du Cantal

Le Cantal dispose désormais d’un spécialiste pour construire avec de la paille, matériau isolant plein de qualités : Grégory Rubio, installé à Teissières-les-Bouliès.

Grégory Rubio est bien en peine pour trouver un point négatif à l’isolation des maisons par l’extérieur avec des petites bottes de paille... En revanche, celui qui a réalisé divers chantiers participatifs ou d’auto-construction et qui vient de s’installer à son compte, ne tarit pas d’éloges !
“La paille est un isolant thermique très efficace à l’indice de norme passive élevé (1) ; c’est un matériau qui respire ; il peut être facilement produit localement(2) ; il est 100 % naturel, écologique et recyclable”, égraine le spécialiste, tout en gardant le meilleur pour la fin : “Il est l’isolant le moins cher du marché, à raison de 2 € la petite botte, soit 4 € le mètre carré.” Si, jusqu’à présent, Grégory Rubio a surtout travaillé dans le Lot, c’est que ce département voisin faisait figure de précurseur. “Mais depuis peu, le Cantal s’y met”, se réjouit-il.  
Ainsi, peut-il citer une autoconstruction à Laroquevieille ; une rénovation de grange à Marcolès (isolation de toiture) ; deux autres réalisations à Sainte-Eulalie ; et... sa propre maison à ossature bois, à Teissières-les-Bouliès, dont le chantier sur la façade nord se poursuivait encore les premiers jours de novembre. 
Démonstration par l’exemple
Les bottes sont serrées sur un litonnage et les possibles interstices vite rebouchés. Il s’agit ensuite d’être particulièrement précautionneux pour ne pas faire entrer d’eau, d’où la pose rapide d’une toile pare-pluie : “Pas un insecte ne peut passer.” Des grilles anti-rongeurs sont également installées pour protéger la paille et le pare-pluie. Enfin, il convient de recouvrir d’un bardage ou d’un enduit à la chaux. Une technique qui a fait ses preuves. “Une maison ainsi construite date de 1886, aux États-Unis. La première en France de 1920 et elle vient de subir une rénovation suite à une longue période d’abandon”, révèle Grégory Rubio. Quant à la question de l’inflammabilité, le spécialiste use d’une image : “Une feuille de papier prend feu facilement, pas un dictionnaire. Or, la paille est très compactée et des essais au chalumeau révèlent les difficultés à l’enflammer.” Pas un défaut. 
R. Saint-André
(1) Elle répond aux exigences des règlementations thermiques RT 2020 des bâtiments dits à énergie positive. 
(2) De la paille de blé tendre à moins de 20 % d’humidité est parfaite pour les travaux, mais le triticale ou l’orge conviennent également.

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'union du Cantal. Droits de reproduction et de diffusion réservés.
Évaluer cet élément
(0 Votes)

CERFRANCE Cantal

Logo PleinChamp

logo MétéoFrance

Météo

Globalement nuageux

1°C

Aurillac

Globalement nuageux
Humidité: 85%
Vent: E-SE à 11.27 km/h
Mercredi
Partiellement nuageux
3°C / 13°C
Jeudi
Globalement nuageux
7°C / 13°C
Vendredi
Globalement nuageux
6°C / 13°C
Samedi
Pluies dispersés
2°C / 9°C

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Aller au haut

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale ainsi que la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux.